Les musiciens

Timothée Haller

 

né en 1983 à Lausanne

 

Assis au piano dès l’âge de 7 ans, Timothée Haller étudie le classique à l’institut de Ribaupierre puis au Conservatoire de Morges jusqu’en 2001. Il reprend ses études au Conservatoire de Lausanne en 2006 et obtient un Master en pédagogie en 2010.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parallèlement à son cursus classique, il commence par hasard une carrière dans la variété en accompagnant des chœurs amateurs dès 1999, activité qu’il lui arrive encore de pratiquer aujourd'hui.

 

L’accompagnement au piano et quelques chansons écrites au hasard le conduise à entrer en 2002 aux Ateliers du Funambule de Nyon où il entame ses premières collaborations scéniques (Loraine Félix, KifKif). Timothée Haller travaille comme auteur-compositeur-interprète durant 3 ans et décide ensuite de s’investir dans la gestion administrative et pédagogique des ateliers jusqu’en 2010.

 

En 2007, il est engagé par Paola Landolt et Stéphane Rentzink pour Je ne veux qu’une nuit de la Cie Qu’est-ce t’as toi ? ; Il collabore depuis à chaque projet de cette dernière.

 

En marge de ses activités scéniques, Timothée Haller enseigne la musique au gymnase du Bugnon depuis 2010, dirige des chœurs amateurs dont Le Pèlerin à Chardonne, préside la Société Vaudoise des Maîtres de Musique depuis 2012 et collabore actuellement à la mise en place d’une structure de formation et de promotion des artistes romands.

Germain Umdenstock

 

né en 1980 à Genève

 

Virtuose de la guitare classique, Germain Umdenstock est également un multi-instrumentiste confirmé se produisant régulièrement dans chacun des spectacles de Jerrycan (New Pampa Show, Les Pieds dans l’Aube, Jerrycan Space Tour ), mais également au sein du groupe Pierrot le Fou ou encore avec le duo comique ‘derF und Guermano. Fin 2014, il accompagne Nicolas Fraissinet, Marc Aymon et le chanteur K lors de la tournée internationale «Autour du piano». Il accompagne actuellement Loraine Félix sur la tournée «Du coin de l’oeil».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis 1996 Germain s’est produit sur des scènes prestigieuses telles que Les Trois Baudets (Paris), le Metro Al Madina (Beyrouth), Le festival Rockailles (France), le D-Club (Lausanne) ou encore le Casino-théâtre (Genève), la Maison du Peuple (Ouagadougou) Il a en première partie d’artistes tels que Keziah Jones, Michel Bühler, Anthony B ou encore Laurent Garnier.

 

Titulaire d’un diplôme de Maître de Musique décerné par la Haute Ecole de Musique de Genève (2004) ainsi que d’un diplôme de pédagogie musicale décerné par la Société Suisse de Pédagogie Musicale (2006), Germain Umdenstock enseigne la guitare classique au Conservatoire de Vevey-Montreux Riviera ainsi qu’au sein de l’association Musica du Grand-Saconnex. Dans le cadre de ces deux institutions, il met en place les Ateliers Rock qu’il anime depuis 2009. Les élèves de ces ateliers ont rendu hommage à Claude Nobs au Miles Davis hall en février 2013 et ont remporté le prix Senheiser au Concours Suisse de Musique pour la Jeunesse 2014, section Pop/Rock.

 

Compositeur et arrangeur au sein de la Compagnie Jerrycan, Germain Umdenstock co-compose la musique de ses derniers spectacles, Les pieds dans l’aube (2011), Le New Pampa Show (2011) ainsi que le très remarqué Jerrycan Space Tour, performance jouée chaque soir au Festival de la Cité en juillet 2012 à la rue de L’Académie.

 

Germain Umdenstock compose et arrange également au sein de la Compagnie Zappar, notamment dans le cadre du projet Une chanson pour l’éducation mandaté pour quatre ans par l’ONG Enfants du monde. Dans le cadre de ce projet mondial, il se rend régulièrement au Burkina Faso ainsi qu’en Haïti et arrange sur place les mélodies composées par des classes d’élèves ou par des jeunes de quartiers.

 

Il collabore également avec le dj lausannois Ripperton avec qui il signe plusieurs des titres de ses albums, Niwa (2010) et A Little Part Of Shade (2013), ainsi que plusieurs remix pour des artistes comme Phonique, Jimpster ou encore Ellen Allien.

Félix Bergeron

 

né en 1986 à Lausanne

 

Ayant commencé la batterie très tôt (à l’âge de 6 ans), Félix Bergeron comprend très vite que les exercices conventionnels qu’on lui propose ne suffisent pas à assouvir son besoin de s’exprimer. C’est pourquoi il va rapidement voler de ses propres ailes et apprendre en autodidacte. Aujourd’hui titulaire d’un Master en pédagogie, il fait partie de nombreux projets musicaux et artistiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En plus de jouer de son instrument, il aime à travailler pour le théâtre et autres projets plus « interdisciplinaires ». Boulimique de musique, ses influences traversent les différents styles en y puisant l’originalité et l’imagination qu’il tente de transmettre dans sa musique.

 

Outre la batterie, il joue aussi de diverses percussions et cultive une passion pour tout ce qui a trait à la musique électronique.

 

Forte de ces sources d’inspiration multiples, sa musique part à la découverte des bruits et des sons qu’il superpose pour en façonner des fresques sonores inédites et déroutantes.

Photos: Philippe Houdebert